Grand Hôtel-Dieu : depuis le Moyen Âge

Le Grand Hôtel-Dieu est né au XIIe siècle. Il accueillait alors les pauvres et les voyageurs et leur fournissait repos et nourriture reconstituante afin qu’ils retrouvent une bonne santé. Pendant neuf siècles, il a tenu son rôle d’hôpital. On peut par exemple noter que son histoire a été marquée par le passage d’illustres personnages. François Rabelais a occupé le poste de médecin de l’Hôtel-Dieu de 1532 à 1535. Celui-ci est notamment connu pour ses connaissances et son travail de classification des plantes médicinales, dont certaines étaient d’ailleurs cultivées dans les jardins de l’Hôtel-Dieu. Plus tard, c’est entre ces murs qu’Étienne Destot a ouvert le premier laboratoire de radiographie. Louis-Léopold Ollier y a aussi créé la chirurgie orthopédique moderne. Marcel Mérieux et Léon Bérart y ont respectivement installé le premier laboratoire de biologie médicale et le premier centre anticancéreux. En plus d’être chargés d’histoire, ces lieux sont majestueux sur le plan architectural. Sous le dôme des Quatre-Rangs, une création de Vincent Breed met par exemple en scène 13 cuillères qui symbolisent les 13 malades sur 14 qui ressortaient guéris du Grand Hôtel-Dieu. Preuve parmi d’autres que la santé a toujours sa place ici…

E.P.