Interprofession bétail et viandes (Interbev)
« La France doit conserver son potentiel de production »

Selon FranceAgriMer, la consommation apparente de viande s’est contractée globalement de 1,5 % sur un an et de 1,7 % en moyenne par habitant. La consommation de viande de boucherie recule de 2,1 %. Interview d’Emmanuel Bernard, Président de la section bovins d'Interbev.

« La France doit conserver son potentiel de production »

La lecture de cet article est accessible GRATUITEMENT après une simple inscription mail (valant inscription à nos Newsletters)

Découvrez également nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres