Séparateur de phase
Le séparateur de phase pour valoriser ses effluents d’élevage en litière

Margaux Balfin
-

Pierre Barret est éleveur laitier à Peyzieux-sur-Saône (Ain). En 2023, lui et ses associés ont choisi d’investir dans un séparateur de phase pour remplacer la paille en logettes. Il nous livre ses impressions.

Le séparateur de phase pour valoriser ses effluents d’élevage en litière
Pierre Barret et son fils. Selon l’éleveur, génisses et laitières se sont très bien habituées à leur nouvelle litière, pour ainsi dire « mémoire de forme ». Photo/MB

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres