Charolais de Bourgogne
La restauration collective changerait-elle enfin sur les produits de qualité ?

Marc Labille
-

Jusqu’alors, les viandes sous signes de qualité peinaient à percer dans la restauration collective. Changer les habitudes d’un secteur encadré par les règles de la commande publique, c’est possible, sont venus témoigner les intervenants de la table ronde organisée par Charolais de Bourgogne fin septembre à Paray-le-Monial.

La restauration collective changerait-elle enfin sur les produits de qualité ?
Pour la députée Josiane Corneloup, une évolution du code des marchés publics, des améliorations à la loi ÉGALIM, le déploiement des plans alimentaires territoriaux sont autant de pistes pour améliorer la prise en compte des signes de qualité dans la restauration collective.

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres