La révolution des selfs collaboratifs
La marge d’Egalim est dans le gaspillage

Cédric Michelin
-

A l’inverse de la conférence précédente, celle de Stéphane Bazoud n’a pas provoqué de débats mais plutôt une envie immédiate de tester « ses selfs collaboratifs ». Ce conseiller pour le Département du Puy-de-Dôme forme régulièrement les salariés de la cuisine centrale officiant pour 52 collèges « autogérés ».

La marge d’Egalim est dans le gaspillage

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres