Déclinaison (Plan stratégique national) française de la Pac
Double peine pour les territoires, l’élevage et les zones intermédiaires de Saône-et-Loire

Cédric MICHELIN
-

Le 21 mai dernier, le ministre de l’Agriculture a dévoilé ses arbitrages concernant la déclinaison française de la future Pac, également appelée Plan stratégique national (PSN). Si tout n’est pas encore arrêté (aide à l’UGB, validation des PSN par l’Europe, etc.), l’agriculture de Saône-et-Loire craint de subir une « double peine » que ce soit sur l’absence de véritable reconnaissance de nos zones intermédiaires et surtout sur la baisse des aides couplées à la vache allaitante.

Double peine pour les territoires, l’élevage et les zones intermédiaires de Saône-et-Loire

La lecture de cet article est accessible GRATUITEMENT après une simple inscription mail (valant inscription à nos Newsletters)

Découvrez également nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres