Témoignage
« Le loup est notre plus grand fléau »

Sur le massif du Noirmont aux Rousses, le loup a frappé deux fois en dix jours sur le GAEC du Noirmont. Les éleveurs du secteur ont peur pour leurs animaux et sont désemparés face à ce nouveau fléau venant de Suisse qui touche désormais les bovins du massif jurassien.

« Le loup est notre plus grand fléau »

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres