Chez Mam’Cocotte
L’envol de la petite boutique

Françoise Thomas
-

En moins d’un an, Sandrine Melin et ses œufs ont su se faire une place dans le paysage de Gergy et de ses environs. Pourtant, le démarrage s’est révélé un peu chaotique. Puis 2020 est arrivée. Si l’année a surtout été marquée par le premier confinement, celui-ci a aussi eu des côtés positifs.

L’envol de la petite boutique
La boutique de produits de producteurs fonctionne tellement bien (ici juste avant Noël) que Sandrine Melin envisage de créer un emploi.

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres