60e Congrès des œnologues de France
De plus en plus, faire avec les logos « sans »

Cédric MICHELIN
-

Est-ce le château de Pierreclos le 28 avril ou les vins de Mâcon la veille à la cave à Musique, toujours est-il que les œnologues présents à leur congrès national, du 27 au 30 avril, étaient d’humeur taquine sur des questions pourtant d’avenir : les vins sans sulfite, l’étiquetage numérique ou encore le recyclage. Une chose est sûre, les œnologues ont des choses à dire (et à faire) pour que « la bouteille vous parle ».

De plus en plus, faire avec les logos « sans »

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres