Dans un communiqué du 4 juin, la FNSEA et l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA) s’inquiètent du projet de révision tarifaire qui a été présenté le 2 juin au gouvernement, par la Commission de la régulation de l’énergie (CRE).

La FNSEA et l’APCA inquiètes

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres