Énergie
Chauffage : « Le recours au délestage électrique n’est pas le plus probable »

Depuis cet automne, l’État prépare les Français à réduire leur consommation d’énergies durant les prochains mois. Le spécialiste de l’énergie et professeur à l’École du pétrole et des moteurs, Jean-Pierre Favennec, se veut néanmoins rassurant, mais alerte sur la nécessité de trouver d’autres sources d’approvisionnement pour l’hiver 2023-2024.

Chauffage : « Le recours au délestage électrique n’est pas le plus probable »
Selon Jean-Pierre Favennec, consultant et spécialiste en énergies, « cet hiver se passera sans trop de difficultés », mais « l’inquiétude se situe plus pour l’hiver 2023/2024 ». Photo fournie par Jean-Pierre Favennec

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres