Photovoltaïque et agrivoltaïque
Le ciel s’éclaircit mais reste indécis

Cédric Michelin
-

Alors que le projet de loi d’accélération des énergies renouvelables (AER) a été soumis à un vote solennel ce 10 janvier à l’Assemblée nationale, pour sa première lecture, la profession agricole continue de faire des propositions aux parlementaires pour concilier souverainetés alimentaire et énergétique, tout en veillant à bien privilégier l’installation de jeunes agriculteurs.

Le ciel s’éclaircit mais reste indécis
Avec 286 voix pour et 238 contre, le projet de loi AER (énergies renouvelables) a été adopté de justesse par les députés en première lecture, grâce au soutien apporté à la majorité par le groupe socialiste. Le texte fixera les nouvelles règles de cohabitation entre l’agriculture et les installations photovoltaïques. Une commission mixte réunira des députés et sénateurs, a priori le 24 janvier, pour tenter d'établir un texte de compromis, en vue d'une adoption définitive.

La lecture de cet article est accessible GRATUITEMENT après une simple inscription mail (valant inscription à nos Newsletters)

Découvrez également nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres