Interprofession des vins de Bourgogne
L’œnotourisme peut-il tendre vers la neutralité carbone ?

Cédric Michelin
-

Le 18 octobre, le Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVB) et la Burgundy School of Business (école de commerce) ont débattu sur « l’œnotourisme durable » pour savoir comment « passer à l’action ». Le BIVB aimerait que les vins de Bourgogne « tendent vers la neutralité carbone », tel que définie dans son Objectif Climat 2035. Ce qui impliquerait d’importants changements en termes touristiques.

L’œnotourisme peut-il tendre vers la neutralité carbone ?
Crédit photo : https://www.penedesturisme.cat/ Faudra-t-il refuser demain des clients en Ferrari ou vieux combi diesel ?

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres