Les Agris aiment le Tour
Le premier prix du cœur

Cédric MICHELIN
-

Lors de la remise du premier prix du visuel "Les Agris aiment le tour" de France au Salon de l’Agriculture 2022, ils s’étaient donné rendez-vous en Saône-et-Loire pour remercier tous ceux qui ont participé à cette aventure. Chose faite ce 11 mai à Saint-Christophe-en-Brionnais, en la présence de la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert et avec un message vidéo du directeur du Tour, Christian Prudhomme.

Le premier prix du cœur

Visiblement émus tous les deux, les coordinateurs du projet, Sandrine Meunier et Didier Talpin, n’avaient pas assez de mots pour décrire « cette aventure humaine et collective » qu’aura été la création de ce visuel. Imaginé par la graphiste du Conseil départemental de Saône-et-Loire, c’est surtout tous les bénévoles – « des jeunes au moins jeunes » qu’ils ont remercié et mis à l’honneur pour leur engagement durant plusieurs mois.

Les sourires sur les visages prouvaient, s’il en était besoin, qu’ils ont « passé des moments merveilleux », se souvient aujourd’hui Sandrine Meunier. Mais avant le jour J, ce fut beaucoup de « pression », de « travail » et de « précision » pour définir le thème du visuel, créer le graphisme, trouver la parcelle, la préparer avec soin, rechercher des matériaux « durables » (dans le cahier des charges du concours), tracer au sol et le vérifier à l’aide d’un drone, et bien sûr le montage et son animation « à l’aide d’une chaîne humaine ». Accompagné d’un slogan « qui pète », ce "71 Nuances d’Agris" symbolise la diversité de l’agriculture et de la viticulture dans notre beau département. « Le cœur battant illustrait la générosité que les paysans mettent dans leur travail », à l’image de Didier Talpin, toujours ravi de travailler avec des agriculteurs et non-agriculteurs.
Comme le reste du jury, Christian Prudhomme révélait avoir été immédiatement séduit pas « le sourire irrésistible de la vache » de Saône-et-Loire, ornée d’une fleur et tenant une grappe de raisins dans sa bouche.

Christiane Lambert « voyait encore les étoiles dans les yeux » des présents et s’associait aux remerciements collectifs. Car au-delà de l’Autunois, c’est bien une image positive de l’agriculture française qui a été retransmise dans 160 pays ou auprès des 12 millions de téléspectateurs Français.


Tous les détails dans notre prochaine édition.