L’interprofession viande met les bouchées doubles pour relancer des actions de défense et de promotion de la viande et de ses métiers (éleveurs, transformateurs, distributeurs), au sortir de la crise sanitaire. C’est plus que jamais nécessaire alors que la configuration de la nouvelle Pac sème le doute dans les rangs des éleveurs. 

Relance des actions dans un contexte morose
Christophe Larue est l’ambassadeur du Label rouge sur Grand-Est et Bourgogne Franche-Comté.

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres