BIVB
Un changement de cap radical

Régis Gaillard
-

Plutôt que de parler de réchauffement climatique, il conviendrait plutôt d’évoquer le changement climatique. Car si de nombreuses parties du globe voient les températures augmenter, d'autres zones se refroidissent. En même temps, la brutalité des aléas météorologiques impacte de plus en plus les activités humaines dont la viticulture. Des constatations qui doivent pousser à évoluer et à changer. Comme l’a parfaitement compris le BIVB.

Un changement de cap radical
Le président, le vice-président et le directeur (de gauche à droite) ont présenté les nouvelles orientations prises par le BIVB.

La lecture de cet article est accessible GRATUITEMENT après une simple inscription mail (valant inscription à nos Newsletters)

Découvrez également nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres