Tech&Bio Bourg-lès-Valence du 21 au 23 septembre 2021
Pôle élevage : Lait ou viande, des réponses pour toutes les filières animales en bio

L’enjeu est de taille lors de chaque édition du Tech&Bio qui a lieu, pour cette édition, du 21 au 23 septembre à Bourg-lès-Valence dans la Drôme : organiser un pôle élevage qui réunisse toutes les filières et apporte un maximum de réponses aux éleveurs. Cette année encore, les organisateurs ont programmé des conférences, ateliers et démonstrations en lien direct avec l’actualité des fermes d’élevage bio. Petit tour du salon en avant première.

Pôle élevage : Lait ou viande, des réponses pour toutes les filières animales en bio
La visite des nouveaux bâtiments de l’exploitation du lycée le Valentin permettra d’aborder les adaptations possibles face aux surchauffes estivales. ©AD26.

Transmissibilité des exploitations en bovin lait
« En filière bovin lait, nous avons privilégié trois thématiques. La première concerne la transmission et l’attractivité des fermes laitières en bio. Beaucoup d’éleveurs qui font partie de la première vague des conversions bio approchent de la retraite et la question du devenir de ces fermes se posent désormais au niveau national », détaille Christel Nayet, conseillère élevage à la chambre d’agriculture de la Drôme et coordinatrice du pôle élevage. La transmissibilité de ces systèmes sera abordée lors d’une conférence le 22 septembre à 15 h. « La deuxième thématique concerne le bas carbone et les questions environnementales. Quelles sont les forces des élevages laitiers bio dans ce domaine ? Échanges avec les conseillers et documentation sur ces questions seront possibles sur le pôle », précise la conseillère. Une approche résilience des systèmes laitiers bio sera également proposée pour fournir aux éleveurs en conversion des éléments de réussite et les conduire vers les systèmes les plus performants sur le plan économique et les plus résilients face aux aléas. L’adaptation des systèmes bovins lait bio au changement climatique sera d’ailleurs la troisième thématique privilégiée. Elle fera l’objet d’une conférence le 23 septembre à 11 h et d’un atelier le 21 septembre à 11 h 30. Des adaptations qui concernent également les bâtiments face aux surchauffes estivales. « Un atelier les 21, 22 et 23 septembre à 14 h permettra de découvrir les installations récentes de la ferme du Valentin dans ce domaine et de se questionner sur le confort animal, le stress, les investissements à réaliser pour améliorer ses propres bâtiments... », souligne Christel Nayet. 

Bovins viande : optimiser son système
Du côté de l’espace réservé aux bovins viande, les organisateurs ont orienté le programme pour répondre à une question stratégique que se posent aujourd’hui les éleveurs en bio : quel type d’animaux produire pour répondre aux besoins de la filière ? L’occasion de faire un point sur la conduite des veaux, bœufs, génisses, vaches de réformes… Mais aussi de s’interroger sur le choix des races, sur les croissances rapides ou lentes, sur les leviers pour optimiser la qualité des carcasses… Plusieurs conférences et ateliers alimenteront la réflexion. Sans oublier de se pencher sur l’autonomie alimentaire des élevages allaitants qui sera abordée, notamment, lors d’un atelier le 23 septembre à 11 h 15. 

Porcs : s’adapter aux enjeux réglementaires
En filière porcs bio, deux sujets, en lien direct avec les évolutions réglementaires attendues au 1er janvier 2022, seront à l’ordre du jour. Le premier concernera les bâtiments d’élevage en bio. « Comment adapter ses bâtiments dans le cadre de l’évolution de la réglementation bio ? Quel confort pour l’animal ? Comment maintenir des performances technico-économiques ? Ces questions seront au cœur d’une conférence le 21 septembre à 11 h 30 », indique Christel Nayet. Autre sujet incontournable : celui de l’arrêt de la castration sans accompagnement de la douleur. Un atelier, le 21 septembre à 14 h, permettra de se pencher sur les alternatives et les techniques autorisées en bio pour répondre à cette obligation réglementaire.

Volailles et lapins : cap sur le bien-être
Du côté des volailles, les organisateurs ont souhaité mettre l’accent cette année sur le bien-être animal. Il sera notamment question de l’épointage des poules pondeuses bio ou quel itinéraire conduire pour éviter les problèmes de picage (atelier le 22 septembre à 14 h). Un autre atelier (le 21 septembre à 15 h) abordera le potentiel des souches à double fin, en poules pondeuses et poulets de chair. Un éclairage bienvenu à l’heure des débats sur le surcoût de l’ovosexage qui pourrait impacter les filières bio et non bio dès 2022. La filière lapin bio sera également présente sur le Tech&Bio, au travers d’une conférence le 23 septembre à 13 h 45. « Il existe aujourd’hui une demande du consommateur à laquelle la filière n’est pas en capacité de répondre, d’où l’idée de mettre en avant cette production et de livrer des éléments clés pour réussir son atelier lapin bio », commente Christel Nayet. 

Brebis laitières en vente directe
Autre filière qui trouvera également sa place cette année sur le Tech&Bio : les brebis laitières fermières. « Un atelier sera consacré le 21 septembre à 11 h à la présentation de références technico-économiques en brebis laitières bio avec vente directe. Ce sont des données récentes, qui n’existaient pas jusqu’à présent et qui seront diffusées à l’occasion du salon », assure la coordinatrice. Des ponts seront également créés avec d’autres filières sur la thématique du pâturage des brebis dans les vignes (conférence le 23 septembre à 11 h) et vergers (démonstrations le 21 septembre à 15 h, le 22 à 14 h et le 23 à 15 h). Au programme : retour d’expériences associant éleveurs, viticulteurs et arboriculteurs de toute la France. 

Plantes et santé chez les caprins
Enfin, du côté de la filière caprin bio, Tech&Bio sera l’occasion de prendre connaissance des résultats les plus récents en matière d’expérimentation sur la thématique "plantes et santé". Un atelier sur ce thème se déroulera le 22 septembre à 15 h. Enfin, une conférence abordera plus particulièrement les intérêts zootechniques et antiparasitaires du pâturage de sainfoin, le 21 septembre à 15 h. 

Pour l’ensemble des filières, des conseillers seront présents en permanence sur le pôle élevage. Une documentation technique fournie sera également mise à disposition des visiteurs.

S.Sabot