Jaunisse nanisante
Comment réduire le risque dès le semis ?

La lutte directe contre les pucerons à l’automne vecteurs de la JNO est relativement pointue, en particulier depuis le retrait du traitement de semences à base d’imidaclopride. L’orge d’hiver est plus sensible que le blé tendre. Sur orge, la JNO entraine assez fréquemment des pertes de plantes et d’épis, alors que sur blé cette maladie affecte plus généralement le remplissage des grains. À situation comparable en termes de localisation géographique et de date de semis, la nuisibilité est environ deux à trois fois plus élevée sur orge d’hiver comparativement au blé tendre d’hiver. Il n’en demeure pas moins que la protection contre la JNO ne doit pas être négligée sur blé tendre.

Comment réduire le risque dès le semis ?

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres