Événement
La filière qui ne reste pas de bois

Françoise Thomas
-

Deux ans après l’incendie de Notre-Dame de Paris, les 1.000 chênes nécessaires pour rebâtir l’immense charpente de la cathédrale remettent toute une filière sur le devant de la scène : les arbres sélectionnés viennent de toute la France, dont de notre région, et permettent de parler gestion forestière, savoir-faire et métiers d’art. Aussi, malgré le contexte actuel, la deuxième édition du Printemps du bois a été maintenue et se déroule jusqu’au 20 juin dans tout BFC. Et c’est là aussi une occasion unique d’en apprendre toujours plus sur ce secteur aux multiples facettes.

La filière qui ne reste pas de bois
Il convient de se rendre régulièrement sur le site qui est mis à jour au fur et à mesure que les projets sont proposés.

La lecture de cet article est accessible GRATUITEMENT après une simple inscription mail (valant inscription à nos Newsletters)

Découvrez également nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres