Agrisolidarité
Plier sans rompre face à la charge administrative

Cédric Michelin
-

Quelle suite à donner à la crise agricole de ce début d’année ? Agrisolidarité a choisi pour son assemblée générale le 21 mai dernier à Moroges, le sujet le plus lancinant et pourtant de plus en plus agaçant : « faire face à la charge administrative ». Ou plutôt la surcharge. Agrisolidarité et ses partenaires apportaient des pistes de réponse, des outils, des services… pour plier, mais ne pas rompre. Laissant au syndicalisme, le soin de « simplifier » comme ils le réclament depuis longtemps.

Plier sans rompre face à la charge administrative

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres