INTERCÉRÉALES
Blé dur : l’État prêt à abonder un plan de souveraineté

Le plan engagé par la filière du blé dur pour relancer la production nationale a reçu le soutien du ministre de l’Agriculture. Sur les 43 millions d’euros prévus dans le cadre de ce plan, l’État s’est dit susceptible d’y consacrer 11 millions, autour de trois axes : sécurisation, décarbonation et sélection variétale.

Blé dur : l’État prêt à abonder un plan de souveraineté
Jean-François Loiseau, président d’Intercéréales. ©Axéréal

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres