AILLEURS
En Europe, les ZFE se déploient

L’Union Européenne - et plus largement l’Europe - est la partie du monde où l’on recense le plus de zones à faibles émissions (ZFE).

En Europe, les ZFE se déploient
En avril 2020, 247 zones à faibles émissions ont été recensées à travers 13 pays européens.

L’Union européenne - et plus largement l’Europe - est la partie du monde où l’on recense le plus de zones à faibles émissions (ZFE). En avril 2020, selon le dernier rapport annuel de l’Ademe sur les zones à faibles émissions à travers l’Europe, on recense 247 ZFE dans 13 pays européens (Angleterre, Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, France, Grèce, Italie, Pays-Bas, Portugal, République tchèque et Suède). Toutes ont pour objectif de réduire les émissions du trafic routier pour améliorer la qualité de l’air. Les mesures de restriction varient d’un État à l’autre, et parfois même d’une zone à l’autre au sein d’un même État, tant pour ce qui concerne les catégories de véhicules interdites, que pour les dérogations ou les modalités de contrôle et de sanction. La plupart des ZFE établissent des interdictions progressives dans le temps, en commençant par les véhicules utilitaires lourds. Le dimensionnement d’une ZFE est variable et dépend du contexte local. Elle peut concerner uniquement une partie de centre-ville, la totalité d’une agglomération ou le regroupement de plusieurs communes. Afin de faire respecter les restrictions de circulation, les deux principaux moyens de surveillance déployés en Europe sont la vidéosurveillance et le contrôle par la police.

Tour d’Europe

La Suède, pionner en la matière, a lancé le mouvement en 1996 afin de désengorger ses métropoles des camions diesel et des cars de plus de 3,5 tonnes et, en avril 2020, on recense 8 ZFE dans le pays. L’Italie est le pays qui compte aujourd’hui le plus de ZFE, avec 117. L’Allemagne arrive deuxième avec 87 villes disposant de ZFE. Certaines villes ont même déjà franchi le cap de l’interdiction aux véhicules roulant au diesel. C’est le cas pour Berlin, Darmstadt, Hambourg et Stuttgart. Le Royaume Uni compte depuis fin 2021 une dizaine de ZFE sur son territoire (alors qu’il n’en comptait que 2 au premier trimestre 2021). L’Espagne qui ne compte actuellement que 2 ZFE, a voté une loi obligeant toutes les communes de plus de 50 000 habitants à se doter d’une ZFE d’ici 2023. L’Autriche et le Danemark dénombrent chacun 4 ZFE ; la Belgique en possède 3 et la Grèce, le Portugal et la République tchèque une seule. La France compte actuellement onze ZFE. À horizon 2025, il y aura une obligation d’établir une ZFE dans toutes les agglomérations françaises de plus de 150 000 habitants.

C.D.