Droit à l’essai
Éliminer le risque de mésentente

Françoise Thomas
-

Le congrès Gaec & Sociétés se déroule ces 23 et 24 juin à Saint-Jorioz en Haute-Savoie au cours duquel sera notamment abordé le "droit à l’essai". Issu d’une initiative de ce même département, ce dispositif est actuellement testé dans neuf départements, dont la Saône-et-Loire. Franck Royer, éleveur en Gaec à Neuvy-Grandchamp, est l’un des référents au niveau national de la mise en place de cette pratique. Ses associés et lui sont d’ailleurs en train de le tester.

Éliminer le risque de mésentente
L’intérêt du dispositif est de s’occuper du volet humain en permettant de tester l’entente entre tous les futurs associés avant d’aller au bout de la démarche d’installation. Ici, trois des associés du Gaec des Champs Perrin : Franck Royer, Francis Foret et Maxime Gibert.

La lecture de cet article est accessible GRATUITEMENT après une simple inscription mail (valant inscription à nos Newsletters)

Découvrez également nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres