Diversification
Fermes-auberges, le défi de la double casquette

Agriculteurs et restaurateurs, parfois même hébergeurs, ils ont volontiers choisi de lier agriculture et tourisme : si les fermes auberges sont devenues de réelles vitrines du travail des agriculteurs, vectrices d’un nouvel apport financier, maintenir leur attractivité n’est pourtant pas toujours chose simple. Rencontre avec ceux qui produisent, accueillent et restaurent. 

Fermes-auberges, le défi de la double casquette
Depuis septembre 2023, Katherine Geraci gère la ferme-auberge de Cuzieu aux côtés de son mari et de sa fille à Arvière-en-Valromey (Ain). ©Katherine Geraci

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres