Interprofession bétail et viandes (Interbev)
Des clauses miroir sinon rien !

Cédric MICHELIN
-

Le 15 juillet à Ecuisses dans une exploitation de Charolaises en Saône-et-Loire, l’heure était à l’union sacrée entre groupes politiques Français au sein de l’Europe, accompagné de la Fondation Nicolas Hulot, de l’Institut  Veblen, le tout encadré par Interbev. Le rapport de 64 pages, fruit d’un travail approfondi commun, est un argumentaire complet pour convaincre la Commission, le Conseil et le Parlement Européen de ne plus approuver d’accords internationaux sans l’application de clauses miroir pour de bonnes pratiques réciproques. Avec en premier lieu, la filière bovine, souvent sacrifiée sur l’autel du libéralisme.

Des clauses miroir sinon rien !
Guillaume Perrot faisait visiter sa ferme aux cinq Eurodéputés.

La lecture de cet article est accessible GRATUITEMENT après une simple inscription mail (valant inscription à nos Newsletters)

Découvrez également nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres