Contractualisation
Focus sur le modèle de contrat proposé par la FNB, avec Emmanuel Bernard, vice-président

La Fédération nationale bovine (FNB) et les sections bovines des FDSEA font actuellement circuler dans leurs réseaux le modèle de contrat qu’elle a conçu en vue de l’obligation de contractualisation qui s’imposera à partir du 1er janvier. Emmanuel Bernard, éleveur nivernais et vice-président de la FNB, revient sur cette initiative du monde de la production.

Focus sur le modèle de contrat proposé par la FNB, avec Emmanuel Bernard, vice-président
Emmanuel Bernard intervient actuellement dans plusieurs régions de France afin d'expliquer le modèle de contrat proposé par la FNB. « La France a perdu 600 000 vaches en quatre ans. Il n'y a pas de raison que cela change si la façon de rémunérer les éleveurs n'évolue pas »

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres