Filière de lait bio
Les conversions moins attractives

La hausse de la production de lait bio consécutive à la troisième vague de conversion de 2015-2016 a quelque peu déstabilisé le marché. La consommation peine à suivre. La saisonnalité de l’offre pénalise la valorisation du lait.

 

Les conversions moins attractives

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres