Jean-Christophe Vanier a repris la maison Gauthier il y a huit ans. La concession compte aujourd’hui huit sites sur trois départements et elle a multiplié par 2,4 son chiffre d’affaires. Portrait.

Préserver la relation humaine
Pour Jean-Christophe Vanier, le nerf de la guerre, c’est la qualité du dépannage, la rapidité d’intervention, l’importance du stock de pièces détachées, voire quelques machines de remplacement en cas d’avaries.

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres