Marchés des vins de Bourgogne
Une situation plus que satisfaisante... mais fragile

Régis Gaillard
-

Alors que la pandémie liée au Covid-19 a mis à mal de nombreux secteurs et quantité de filières, force est de constater que le monde du vin bourguignon s’en tire plutôt bien. Dont notamment la Saône-et-Loire. Même si la situation reste fragile... et que le gel vient certainement poser de nouvelles questions de stocks à l'avenir.

Une situation plus que satisfaisante... mais fragile

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres