POLITIQUE
Prairies sensibles : des dérogations seront possibles

Le vendredi 22 mars, Marc Fesneau, le ministre de l’Agriculture, s’est déplacé en Lozère, sur le causse Méjean. Il s’est félicité de la proposition de la Commission européenne de simplifier les règles de la conditionnalité de la Pac.

Prairies sensibles : des dérogations seront possibles
Marc Fesneau, le ministre de l’Agriculture, s’est déplacé en Lozère, sur le causse Méjean, le 22 mars. ©M.Ghibaudo

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres