Pac et zones intermédiaires
Agir avec « conviction et méthode »

Françoise Thomas
-

À la demande de Marie-Guite Dufay, présidente de Région et de Christian Decerle, président de la chambre régionale d'agriculture, une rencontre à distance a eu lieu le jeudi 22 avril avec le ministre de l’agriculture. Les instances régionales et la profession agricole voulaient en effet interpeler Julien Denormandie sur les spécificités, voire les difficultés, d’une région comme la Bourgogne Franche-Comté dès lors qu’il est question de la Pac et des zones intermédiaires. Loin de promettre la lune, le ministre Denormandie s’est montré attentif aux inquiétudes tout en voulant rassurer sur ses bonnes intentions vis-à-vis de l’agriculture française en général.

Agir avec « conviction et méthode »
Le ministre de l’agriculture doit faire face à l’inquiétude des agriculteurs de la région quant à la mise en place des écorégimes dans les faits.

La lecture de cet article est accessible GRATUITEMENT après une simple inscription mail (valant inscription à nos Newsletters)

Découvrez également nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres