BIVB
Des budgets recentrés sur l’essentiel

Régis Gaillard
-

Alors que le contexte pandémique semble enfin s’apaiser, le BIVB voit, cette fois, se présenter à lui une accumulation d’aléas climatiques qui vont grandement impacter et pénaliser le futur proche de la viticulture bourguignonne. Avec, pour conséquence, une priorisation nouvelle des actions à mener en 2021-2022 et un redéploiement des budgets de fonctionnement.

Des budgets recentrés sur l’essentiel
Frédéric Drouhin annonce un changement de cap de la part du BIVB.

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres