Plateforme Viticonduite à Davayé
À vous de la faire vivre !

Cédric MICHELIN
-

Samedi matin (9h à 12h30), la plateforme Viticonduite recrute pour ses premières formations Tractoristes viticoles très prochainement ouvertes à Davayé. Si du côté du lycée tout est prêt, si les concessionnaires locaux ont répondu présents, si les candidats motivés sont déjà nombreux, désormais le succès de Viticonduite va dépendre des vignerons qui sont intéressés pour recruter ou pour former leur(s) salarié(s).

À vous de la faire vivre !

Le coup d’envoi est immédiat pour Viticonduite. Claas, Faupin, GRV, Mécaviti, Pellenc HD, Richy… tous seront présents avec différents tracteurs ou enjambeurs pour les mettre dans les mains des candidats. Ces derniers devraient être nombreux samedi matin de 9 h à 12 h 30 après des premières sélections dans les agences locales Pôle emploi, les agences d’interim, les formations, les OPA et autres services. Les candidats seront accueillis et pourront poser toutes les questions administratives : faut-il mieux partir sur le POEC (préparation opérationnelle à l’emploi collective) qualifiant sur une durée de quatre mois ? ou sur le CS (Certificat de spécialisation) Conducteur d’engins agricoles diplômant sur huit mois ?
Après cette phase d’orientation, place à une « mise en situation réelle » avec la conduite de tracteurs qui permettra d’assurer à chacun qu’il n’y a plus de frein. Enfin, une « mise en relation avec des employeurs » potentiels est prévue. C’est là que les vignerons qui ont des besoins, mais pas forcément de salarié à former chez eux, pourront commencer à repérer des profils voire, à leur faire des propositions d’embauche future. « Cela permettra aux candidats de bien se projeter face à la demande des vignerons », invite Jean-Philippe Lachaize, le directeur du lycée. L’occasion enfin pour les vignerons de découvrir la plateforme et de revoir éventuellement des anciens camarades puisque les anciens élèves et stagiaires des quinze dernières années ont été invités.