Vinification
Une nouvelle année atypique

Régis Gaillard
-

Plus les années passent et plus les millésimes se distinguent de leurs prédécesseurs. L’année 2020 ne dérogera pas aux désormais habitudes prises depuis une vingtaine d’années avec une précocité de plus en plus marquée. Et, forcément, une vinification qui doit s’adapter à un changement climatique qui impacte inévitablement le produit mis en bouteille.

Une nouvelle année atypique
La précocité des vendanges est de plus en plus marquée au fil des années, impactant la vinification.

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres