Peste porcine africaine
La vraie promesse des vaccins

Alors que la peste porcine africaine (PPA) est de nouveau aux portes de l’Hexagone et que la faune sauvage européenne est devenue un important réservoir de la maladie, la France pourra-t-elle conserver son statut indemne ? En l’absence de traitements, aucun expert ne parie sur ce scénario, car les modes de diffusion de la maladie la rendent imprévisible. Mais un nouvel espoir vient d’apparaître au Vietnam, qui vient d’autoriser le premier vaccin au monde contre la PPA.

La vraie promesse des vaccins
En France, ce moyen de lutte ne serait pas directement destiné à immuniser les porcs, contrairement à l’Asie. Les chercheurs français misent plutôt sur la vaccination des sangliers, dans l’espoir d’assécher le réservoir naturel du virus.

Cet article est reservé aux seuls abonnés du journal

Découvrez nos offres d'abonnements

ou contactez-nous 0385295529 ou courrier@agri71.fr

Si vous êtes abonné(e), connectez-vous avec le bouton CONNEXION (ci dessous)

Découvrez nos offres